Ramonage mécanique

Le ramonage mécanique

Nul n’est sans savoir que si l’on ne ramone pas, on court un réel risque de feu de cheminée. Bien que, dans la plupart des cas, le ramonage du conduit de cheminée ne soit pas une obligation légale, beaucoup de polices d’assurance contiennent l’obligation de ramoner la cheminée au moins une fois par an.

Malgré ces précautions, un feu de cheminée reste encore possible. Dans certains cas, une activité importante de l’appareil de chauffage ou une mauvaise installation génèrent tellement de suies qu’il faudrait ramoner au moins deux fois par an (ou plus) pour se protéger efficacement du feu de cheminée. C’est pourquoi certaines compagnies d’assurances recommandent un deuxième ramonage en milieu de saison. De plus, des causes extérieures peuvent également provoquer le feu de cheminée, et ce, malgré un ramonage méticuleux. L’exemple le plus courant est celui d’un nid d’oiseau qui obstrue le conduit de cheminée et finit par s’enflammer en provoquant un feu de cheminée. Les choucas, amateurs de niches et de trous caverneux, sont réputés pour établir leurs nids dans les conduits.

Toutes ces considérations permettent de dire que le ramonage du conduit s’avère nécessaire à la prévention du feu de cheminée, mais il ne permet malheureusement pas aux propriétaires de se mettre complètement à l’abri du risque d’incendie.

Prix : entre 60€ et 130€ par ramonage

Vous disposez également d'une cheminée ? Cessez de prendre des risques et faites appel à l'un de nos ramoneurs certifiés !

Vous aimez cette analyse ? Découvrez en d'autres ci-dessous:

Détecteur de feu de cheminée

En savoir plus

Extincteur automatique

En savoir plus

Nettoyage automatisé

En savoir plus

Par | 2019-02-06T10:58:23+00:00 novembre 2nd, 2017|Catégories : Produits de nettoyage|0 commentaire

À propos de l'auteur :